les héroïnes

Ma soeur m’a offert pour Noël un livre super c’est « héroïnes ! ». Cela m’a donné l’idée de parler des héroïnes de mon livre mais aussi les héroïnes dans la vie. Voici la première Rosa Parks pour moi c’est une héroïne car elle a eu beaucoup de courage, elle s’est battue pour défendre ses droits dans ces années de ségrégations au États Unis. Elle est un exemple !


Rosa Parks

Rosa Louise McCauley Parks, dite Rosa Parks, née le 4 février 1913 à Tuskegee en Alabama et morte le 24 octobre 2005 à Détroit dans le Michigan. Elle est devenue célèbre le 1er décembre 1955 à Montgomery en refusant de céder sa place à un passager blanc dans un autobus. Arrêtée par la police, elle se voit infliger une amende de quinze dollars. Le 5 décembre 1955, elle fait appel de ce jugement. Un jeune pasteur noir de vingt-six ans, Martin Luther king, lance alors une campagne de protestation contre la compagnie de bus qui dure 380 jours. Le 13 novembre 1956, la cour suprême des Etats-Unis casse les lois ségrégationniste dans les bus, les déclarant anticonstitutionnelles. Rosa Parks déclara que contrairement à ce qui a été dit elle a refusé la place non pas parce-qu’elle était fatiguée mais parce-qu’elle en avait marre de céder. Par la suite, Rosa Parks devient une icône pour le mouvement afro-americain des droits civiques. Ne trouvant pas de travail à Montgomery et sous la pression de ses proches inquiets pour sa sécurité, mais aussi en raison de quelques désaccords avec les leaders noirs de la ville, elle se rend en 1957 à Hampton. Elle y travaille en tant que couturière. Ce combat contre les discriminations continue tout le long de sa vie. Ses dernières années sont difficiles. Elle est notamment hospitalisée après une agression par un jeune homme de 28 ans, Joseph Skipper, qui lui vole 53 dollars. Il est condamné à quinze ans de prison. Rosa Parks lui pardonne partiellement, puisqu’elle souhaite qu’il puisse se racheter et non aller en prison. À la fin de ses jours, elle a des difficultés pour payer son loyer et doit faire appel à l’aide de son église, afin que son propriétaire cesse ses poursuites judiciaires.

Quelque citations de Rosa Parks que je tenais à mettre dans l’article qui lui est consacré

 » n’ayez jamais peur de ce que vous faîtes quand c’est juste « 

 » Au moment où je suis arrêtée, je n’ai aucune idée de comment vont tourner les choses. C’est un jour comme un autre, ce qui l’a rendu important, c’est le fait que de nombreuse personnes se sont jointes à moi »

 » Chaque personne doit vivre sa vie comme un modèle pour les autres ».

 » jusqu’à présent, je crois que nous sommes sur la planète terre pour vivre, nous épanouir et faire notre possible pour rendre ce monde meilleur afin que tout le monde puisse jouir de la liberté ».

En 1979, la NAACP décore Rosa Parks de la médaille Spingam, sa plus haute distinction, et elle reçoit l’année suivante le Martin Luter King Jr Award. Elle est nommée au Michigan Women’s Hall of Fame en 1983 pour son action en faveur des droits civiques. elle a reçu la plus haute distinction des mains du président des Etat Unis Bill Clinton.

On retrouve l’histoire de Rosa Park dans un épisode de « Docteur Who ».

Grande Dame cette Rosa Parks !!!


Voici maintenant quelques héroïnes de mon livre (Héroïne ! de Laurent Juiller – Mélanie Boissonneau)

Wonder Woman

J’aime beaucoup cette héroïne, son côté guerrière justicière, sa force comme Super Man. Dans mon livre j’apprend l’origine de Wonder Woman que je ne connaissais pas. C’est un psychologue William Marston qui créa Wonder Woman à qui l’on doit également le célèbre détecteur de mensonge. Le lasso de l’héroïne en est d’ailleurs une déclinaison directe. La création de l’héroïne arrive au moment où les femmes avaient le besoin de se sentir forte pour prendre la place dans une société où les hommes sont partis au front. C’est aussi un symbole féministe. En 1972 la militante Gloria Steinem mettra Wonder Woman en couverture de son premier magazine féministe. Wonder Woman c’est l’histoire d’une amazone envoyée en mission pour aider les Etats Unis durant la seconde guerre mondiale. Ses pouvoirs viennent surtout de son entrainement d’amazone et aussi de ses accessoires qui sont magiques, tel que : lasso, bracelets et diadème. Je n’ai pas lu les comics, mais j’ai aimé la série avec Lynda Carter. Wonder Woman gagne toujours mais arrive aussi à rallier les méchantes à sa cause. Girl Power, et solidarité féminine. J’ai vu aussi le film avec Gal Gadot dans le rôle principal, j’ai bien aimé. Voici la vidéo du générique de la série Wonder Woman de 1984 pour ceux qu’il ont aimé comme moi : https://www.youtube.com/watch?v=pY5HquhbP4s et la vidéo de la bande annonce du film de 2016 manière de comparer https://www.youtube.com/watch?v=guDmAPb8Ft8


Cendrillon

Ce que je ne savais pas, c’est que Cendrillon existe depuis la nuit des temps, dans l’Egypte Ancienne, la Chine et les Amériques. Dans ses contes là, Cendrillon ne perd pas toujours une pantoufle, mais un objet qui lui appartient. Elle est, tout comme dans le conte de Perrault, exploitée et maltraitée au début du conte. Le conte que nous connaissons est né sous la plume de Charles Perrault en 1697.

Charles Perrault donne à Cendrillon une patience et une gentillesse à toute épreuve. Malgré qu’elle se fasse maltraiter, humilier par sa belle mère et ses demies-soeurs, elle reste gentille avec elles et leur pardonnent tout même lorsqu’elle épouse le prince. Malgré sa gentillesse et sa beauté il faudra qu’elle prouve qu’elle est bien la fille dont le prince est tombé amoureux en essayant la pantoufle de verre. Dans la version allemande ses demi-soeurs sont prêtes à tout pour lui voler son prince. Elles iront jusqu’à se couper les orteils pour pouvoir rentrer dans la chaussure. La version de Cendrillon a évoluée avec le temps. Cendrillon ne sera pas juste une jolie bonne, mais aura des idées politiques comme dans « A tout jamais » avec Drew Barimore. Dans le film « Il était une fois », qui fait référence à plusieurs films de Walt Disney (Blanche Neige, Cendrillon et bien d’autres) la fée qui aide cendrillon sera remplacée par une carte bleu (efficace pour trouver une robe haute couture dans les temps modernes!!!!) voici la bande annonce du film « Il était une fois » https://www.youtube.com/watch?v=XgzI6x-9zMU, la bande annonce de Cendrillon de Walt Disney de 1950 https://www.youtube.com/watch?v=NbN-RLQI5t4 et celle de 2016 histoire de comparer https://www.youtube.com/watch?v=tlhOeK_fhJs


Rebecca de Winter

C’est l’histoire d’une héroïne du roman de Daphné de Maurier, Rebecca, une héroïne morte noyée, mais qui prend une place immense dans la vie de la nouvelle madame de Winter. Rebecca était une femme belle avec un grand tempérament. Elle était surtout adulée par sa gouvernante, Madame Danvers, qui ne supporte pas la nouvelle maîtresse de maison. Elle la trouve timide, réservée, elle n’a de cesse de la comparer à son ancienne patronne. Elle passe son temps à l’humilier, la rabaisser, et la discréditer aux yeux de son mari, Maximilien de Winter. Après qu’une barque échouée soit retrouvée près du domaine de Manderley, une enquête démarrera. On retrouve le corps de l’ancienne maitresse de Manderley. Monsieur de Winter est bientôt soupçonné de l’avoir tué. Il avoue son meurtre à son épouse et lui confie qu’il l’a tué dans un moment de désespoir et de colère, car elle était odieuse avec lui. Elle était hautaine, ne l’aimait pas et le trompait sans arrêt. Finalement les deux époux se soutiennent face à la justice, et finalement l’enquête conclura à un suicide. On découvrira que Rebecca avait un cancer en phase terminale. On aurait pu croire que l’amour vaincrai et que tout finirai bien, et bien non ! La folie gagnera, car Madame Danvers qui ne supporte pas la mort de Rebecca, brûlera Manderley et mourra dans les flammes du domaine.


Jeanne Eyre

L’histoire de Jeanne Eyre, a été écrite par Charlotte Brontë à la première personne et sous-titré « Une autobiographie, le roman ». Il est paru d’abord en 1847 sous un pseudonyme masculin. Cela non plus je ne savais pas ! J’ai toujours pensé qu’il avait été signé par l’auteur et intitulé Jeanne Eyre. (Ce qui est plus juste d’abord, non mais !!!)

L’histoire de Jeanne Eyre est super triste. La jeunesse de l’héroïne est plus triste encore que celle de Cendrillon. Elle vie d’abord dans une famille d’accueil, puis ensuite dans un pensionnat pour orphelines et filles démunies, où ne règne qu’une seule loi : l’injustice. A 18 ans elle va travailler comme gouvernante chez Monsieur Rochester qui n’est pas très sympathique. Déjà le domaine dans lequel elle va travailler est lugubre, et porte bien son nom « Thornfield » (traduction champs d’épines). Jeanne Eyre tombe amoureuse de Rochester mais celui-ci tombe amoureux d’une autre femme qui est belle, musicienne accomplie, mais elle ne s’intéresse qu’à l’argent et n’aime pas les enfants. Jeanne Eyre pense qu’ils vont se marier (mais cela ne se fera pas). Elle ne cédera pas au avance de Rochester tant qu’elle le sait amoureux d’une autre femme qu’elle. Au fil du temps Rochester tombera amoureux de Jeanne Eyre, lui déclarera sa flamme et lui demandera de l’épouser. On pense que Monsieur Rochester est veuf, mais on apprend qu’en réalité il est toujours marié, à une femme folle, qui vit dans un recoin du château. Jeanne Eyre, fidèle à sa moralité, refusera sa demande en mariage malgré ses sentiments. Finalement la première femme de Rochester mettra le feu au domaine dans une crise de folie. Son mari, en tentant de la sauver, perdra la vue et aura une main brûlée. En apprenant cela, Jeanne Eyre qui avait quitté son service, et qui était toujours amoureuse de lui, vient le retrouver dans son domaine presque en ruine et ils se marièrent. On peut remarquer la noblesse des sentiments de Jeanne Eyre, et sa moralité exemplaire.


Betty Boop

Le personnage de Betty Boop est sorti en 1930 des studios Fleischer. Le créateur a d’abord dessiné un petit chien puis a rajouté des jambes de femme. Il a choisi la race du caniche (Bizarre ! ce créateur a des idées loufoques, et je dirais même qu’il est quelque peu macho). Si Betty bénéfice de nos jours d’une aura de femme libérée ou féministe, c’était loin d’être le cas au départ.

Son physique a été emprunté à l’actrice Helen Kane et sa voix enfantine et plaintive à l’actrice Mae Questel. Voici une vidéo de l’actrice, c’est vrai qu’elle ressemble à la voix de Betty Boop que j’ai entendu dans le film Roger Rabbit : https://www.youtube.com/watch?v=61gdLr_So1c. Dans ce film on remarque la rivalité des deux Pin-up Jessica et Betty Boop. Jessica est plus flamboyante et aime se faire remarquer et Betty Boop même si c’est l’éternelle Pin-up a un côté plus timide et enfantin.


Il y a beaucoup d’autres héroïnes dans mon livre et que j’aime bien tel que Xena la guerrière, Lara Croft , Hermione Granger, Buffy, Elektra…, mais volontairement j’ai fait un article sur les héroïnes qui se rapprochent le plus des années 50 et 60 si vous êtes une Warrior et que vous aimez les héroïnes je vous conseille mon livre il est vraiment super !

2 réflexions sur « les héroïnes »

  1. « La Femme est l’venir de l’homme »!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close